Avec la CGT Educ’action 69, soutenons les collègues du LP Tony GARNIER

Quand une enseignante est agressée, les collègues solidaires sont sanctionnés par leur hiérachie...
mardi 24 novembre 2015
popularité : 1%

"Pour avoir dénoncé le harcèlement raciste et antisémite que subissait une collègue de la part de certains élèves, et l’absence de reconnaissance des faits et de réaction ferme de la direction de l’établissement, les personnels du Lycée Tony Garnier sont aujourd’hui lourdement sanctionnés sur le plan financier. Non seulement le rectorat de Lyon refuse toujours de reconnaître formellement le caractère raciste et antisémite des faits. Mais pire encore, il sanctionne le plus lourdement possible les personnes qui ont fait grève pour dénoncer ces faits. Il applique ainsi, chose rare, l’arrêt Omont en ponctionnant non seulement les jours de grève effectifs, mais également les week-ends et jours fériés de la période concernée. Alors que le président de la république a déclaré la lutte contre le racisme et l’antisémitisme « grande cause nationale 2015 », alors que vous-même avez institué le 5 novembre 2015 une « journée contre le harcèlement », cette absence de reconnaissance officielle des faits nous scandalise, comme nous sommes révoltés par le fait que le rectorat de Lyon sanctionne la solidarité. Madame la ministre, nous vous demandons :
La reconnaissance officielle du caractère raciste et antisémite des faits
De revenir sur la sanction financière infligée aux personnels parce qu’ils ont soutenu leur collègue victime de racisme et ont pris vos déclarations et celles de monsieur le président au mot." Pétition de soutien à signer ici :

https://www.change.org/p/madame-najat-valaud-belkacem-reconnaissez-le-caract%C3%A8re-raciste-et-antis%C3%A9mite-des-faits-au-lp-tony-garnier?recruiter=428522710&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink